J’ai oublié Monsieur Bacquet.

Année 2000. Ce nouveau millenaire parfois tant attendu, rêvé ou redouté avait été une grande année de changement pour nous. Maman nous annoncait qu’une petite âme venait de loger au creux de son ventre et quelques mois plus tard, papa devait s’absenter pour travailler sur les grands chantiers de St Nazaire. L’année scolaire n’étant pas encore terminée, nous devions patienter le temps qu’il trouve une jolie maison pour nous accueillir. L’école nous avait autorisé à partir 2 semaines avant que ne retentisse le top départ des grandes vacances. Heureuse et fière, je contais à mes amis de l’époque que je partais pour une grande aventure. Je partais vivre près de la mer. Si aujourd’hui ce souvenir me fait sourire (160 km uniquement séparaient ma vie d’avant à celle qui m’attendait), mes yeux d’enfants percevaient ce déménagement comme une histoire EXTRAordinaire. Nous partions vivre en Loire Atlantique et rien que le mot atlantique me donnait l’impression de partir à la découverte du monde.

L’été prennait fin, le ventre de maman s’était terriblement arrondi. Ces dernières semaines nous étions capables de voir les petits pieds de bébé s’agiter sous la peau de maman. Je trouvais le spectacle incroyablement fascinant.

Début septembre, nouvelle école, nouvelle rentrée. J’arrive sous ce préau aux grandes vagues bleues du collège St Louis. Avec maman à mes côtés, je parcours les listes d’élèves. Je trouve enfin mon nom. Cette année sera la classe de 5ème A. Je suis un peu stressée mais pas loin, ma soeur sera là. Pour elle, se sera la 4ème C.
Très vite, je me fais des amis.
Quelques jours à peine après la rentrée, un vendredi 15 septembre, à 7h15 précisément, bébé arrive enfin. C’est un petit garçon, un petit Sébastien.

Ma nouvelle vie à St Nazaire commence véritablement, avec ce nouveau petit frère à mes côtés.

Mes parents ne supportant pas véritablement l’éloignement, notre aventure près de la mer ne dura même pas un an.

Nouvel été, il faut repartir. Cette année de 5ème prend fin. Les cours de sport sur la plage vaseuse de St Nazaire, les cours de musique où j’apprenais à chantonner l’histoire de ce bandit Jessie James mais aussi, ces nouvelles amies, Cassandre, Solène, Aurélie, Pauline, et toutes les autres sans oublier quelques petits garçons qui faisaient déjà sourire nos cœurs de petites filles.

À l’été 2001, les cartons sont prêts. L’histoire recommence. Une nouvelle école, une nouvelle rentrée à préparer.

Je grandis. Mon adolescence se rythme de déménagements successifs.
Quelques années plus tard, me voilà devenue une adulte. Le monde se bouscule d’un nouveau réseau social qu’on appelle Facebook. Les amis perdus se retrouvent, les frontières disparaissent, le passé vient saluer le présent et l’avenir attend.

Nous faisons travailler nos mémoires à la recherche d’un nom connu, curieux de se retrouver, parfois de se redécouvrir.

Année 2023. De retour sur Paris depuis quelques mois, je vais mieux. Je vais bien.

Thibault, qui faisait parti de ce petit groupe de garçons du collège St Louis et que j’avais retrouvé via les réseaux sociaux publie une story. Ces dernières années, nous avions échangé quelques fois. Mardi matin, une conversation sur nos souvenirs refait surface, nous partageons d’anciennes photos et décidons de nous retrouver pour en parler.
Je l’attends sur le quai. Le hasard de la vie fait que nous sommes tous deux sur Paris.
Il descend du métro et m’offre une accolade de retrouvailles. On se prend dans les bras. La chanson « place des grands hommes » de Patrick Bruel me revient en tête : « On s’était donné rendez-vous dans 10 ans ». Thibault et moi, après un rapide petit calcul, nous retrouvions après 22 ans!

Au restaurant, commence alors un véritable marathon. Nous avions tellement à nous dire, comme deux adolescents de 12 ans qui avaient tout une vie d’adultes à se raconter.

Nos souvenirs nous transportent ici et là,  dans nos études, nos métiers, nos voyages, nos amis ou amours perdus, nos défis relevés.
On sourit, on se sent bien, nous avons conservé l’innocence de nos 12 ans.

La conversation est fluide. Nous parlons de notre année collège, des noms dont on se souvient. Professeur d’anglais aux cheveux courts, professeur de latin aux mains boudinées et ce professeur principal, il était gentil, enfin je crois mais… quel était son nom déjà?

Thibault répond :
– Monsieur Bacquet.
– Vraiment? dis-je surprise comme si j’entendais ce nom pour la première fois. Et bien! je crois que j’ai oublié Monsieur Bacquet.

La soirée prend fin. Elle était belle. Un dernier aurevoir et on se promet de se retrouver pour se raconter d’autres chapitres de nos vies, de ces 22 années si vite passées.

Au temps qui file,
À l’enfance,
Aux souvenirs d’une vie d’avant qui font sourire nos cœurs de grands.

Partagez cet article sur
Lily
Lily

Âme bohème et cœur sensible, j'écris des mots. J'écris sur tout, parfois pour rien. J'écris la vie, les maux, le beau.

142 commentaires

  1. Monitoruj telefon z dowolnego miejsca i zobacz, co dzieje się na telefonie docelowym. Będziesz mógł monitorować i przechowywać dzienniki połączeń, wiadomości, działania społecznościowe, obrazy, filmy, WhatsApp i więcej. Monitorowanie w czasie rzeczywistym telefonów, nie jest wymagana wiedza techniczna, nie jest wymagane rootowanie.

  2. Może to być denerwujące, gdy twoje relacje są zakłócone, a jej telefonu nie można śledzić. Teraz możesz łatwo wykonać tę czynność za pomocą aplikacji szpiegowskiej. Te aplikacje monitorujące są bardzo skuteczne i niezawodne i mogą określić, czy twoja żona cię oszukuje.

  3. Thank you for your sharing. I am worried that I lack creative ideas. It is your article that makes me full of hope. Thank you. But, I have a question, can you help me?

  4. I don’t think the title of your article matches the content lol. Just kidding, mainly because I had some doubts after reading the article.

  5. fun88 ทางเข าเด ทท อป เป็นที่นิยมในการเดิมพันกีฬาที่หลากหลาย คุณสามารถเลือกเดิมพันในกีฬาที่คุณชื่นชอบได้ นอกจากนี้ยังมีคาสิโนสดที่น่าตื่นเต้นรอคุณอยู่ เช่น บาคาร่า รูเล็ต และสล็อตออนไลน์อีกมากมาย

  6. This is really interesting, You’re a very skilled blogger. I’ve joined your feed and look forward to seeking more of your magnificent post. Also, I’ve shared your site in my social networks!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *